Malawi2  Malawi1 Malawi4 
Malawi3 Malawi5

LOCALISATION 

Les activités sont conduites dans les Districts de Phalombe, Zomba, ainsi que Mulanje et Chiradzulu, qui se situent en Région Sud du Malawi. Les actions d'amélioration des pratiques d'hygiène, de l'accès à l'eau et à l'assainissement ciblent uniquement les zones rurales du District de Phalombe, alors que le développement de services de maintenance des points d'eau concerne l'ensemble de la zone.

CONTEXTE 

Le District de Phalombe est peuplé de 350 000 personnes avec une densité de population élevée (230 hab. /km2). L'accès à l'eau potable est inférieur à 50%, car limité par un faible taux de fonctionnement des ouvrages existants. La restriction d'eau et l'utilisation de sources non protégées affectent la santé des personnes directement exposées aux maladies hydro-transmissibles. De plus, la défécation ouverte régulièrement pratiquée combinée aux mauvaises pratiques de lavage des mains, favorisent la propagation des maladies diarrhéiques.
Dans l'ensemble des Districts ciblés, l'accroissement rapide de la population et une forte inégalité géographique des infrastructures induisent une forte pression démographique sur les ouvrages existants. De plus, le modèle standard d'équipement recommandé par le gouvernement en zone rurale - la pompe manuelle de type Afridev - nécessite une maintenance régulière, qui ne peut généralement pas être assurée par les groupements communautaires en charge de la gestion des ouvrages, en raison de l'absence de services de maintenance locaux et/ou d'un manque de compétences.
La maintenance des infrastructures déjà existantes est donc un élément clé de la pérennité de l'accès à l'eau potable des populations rurales.   

PROJET

Proposé :
Réhabiliter 15 points d'eau et construire 1 000 latrines dans le district de Phalombe, 400 réparations de pompes sur Phalombe & Zomba pour 5 800 familles bénéficiaires.

Réalisé :
9 points d'eau (forages) réhabilités, 1760 latrines construites, et 641 réparations de pompes pour 5 584 familles bénéficiaires.

OBJECTIFS

  • Améliorer les connaissances et les pratiques d'hygiène et d'assainissement des familles rurales du District de Phalombe.
  • Améliorer l'accès à l'eau pour 720 familles en construisant ou réhabilitant 12 points d'eau, et à l'assainissement pour 1 500 familles en construisant 1 500 latrines dans le District de Phalombe. 
  • Permettre aux communautés rurales des Districts de Phalombe, Zomba, Mulanje et Chiradzulu d'avoir accès à des services de maintenance de leurs points d'eau : artisans-réparateurs et revendeurs de pièces détachées.
  • 1 500 ouvrages seront réparés par les artisans garantissant un accès à l'eau à 90 000 familles.

DESCRIPTION DE L'ACTION

Dans les communautés sollicitant un appui, des ateliers de sensibilisation aux bonnes pratiques d'hygiène seront proposés à l'ensemble des familles. Les sessions communautaires seront réalisées par l'intermédiaire d'une approche participative favorisant la libre expression des villageois, et la constitution de petits groupes de formation (une vingtaine de personnes). Grâce à des exercices ludiques, des démonstrations pratiques et des visites à domicile, les participants prendront progressivement conscience du lien existant entre leurs pratiques quotidiennes et leur état de santé.

Les familles s'engageront ensuite à améliorer leur environment sanitaire en appliquant des comportements d'hygiène adaptés (lavage des mains, stockage et utilisation protégés de l'eau etc.). Les communautés bénéficiaires seront aussi appuyées pour améliorer leur assainissement et leur accès à l'eau potable, et elles prendront une part active à ces actions. Elles fourniront les matériaux locaux (sable, gravier, briques) nécessaires aux réalisations des ouvrages, ainsi que la main d'oeuvre non qualifiée. Les matériaux de construction des puits et des latrines (ciment et fers à béton), ainsi que les pompes manuelles équipant les points d'eau, seront fournis par Inter Aide.

Les équipes apporteront aussi leurs compétences pour former les comités villageois à l'accompagnement des familles (moulage des dalles et suivi de la construction des latrines), assurer la maintenance préventive (changement des pièces d'usure de la pompe) et la gestion des points d'eau (entretien, cotisations financières des utilisateurs).

En s'appuyant sur des opérateurs locaux privés - revendeurs de pièces détachées de pompes et artisans -, des services de maintenance des points d'eau sont également mis en place et autonomisés.
Les opérateurs partenaires proposent des services payants mais abordables à l'échelle d'un village, permettant à l'ensemble des communautés du District de Phalombe mais aussi ceux de Zomba, Chiradzulu et Mulanje d'entretenir leurs ouvrages dans la durée. Nous avons de nombreux exemples qui montrent à quel point ce service de maintenance est utile à un nombre important de villages pour le bon fonctionnement de leur point d'eau et suscite ainsi l'adhésion de nouveaux villages voisins.

PARTENAIRES

Les comités villageois gestionnaires des ouvrages hydrauliques communautaires, les artisans-réparateurs, les revendeurs de pièces détachées de pompes, les Services publics des Districts, ainsi que l'ONG locale Timms/Baseda seront associés à l'action.
 
La Fondation Cassiopée est reconnue d’utilité publique par décret du 24 février 2011.