EssorMozambique1 EssorMozambique2 EssorMozambique3
Apprentissage du versement Jeux de construction Apprentissage de l'hygiène

PRESENTATION DE L'ONG

Essor est une Association de Solidarité Internationale créée en 1992 dans le but d'aider les populations les plus démunies à acquérir les moyens nécessaires pour améliorer durablement leurs conditions de vie. ESSOR mène actuellement une vingtaine de projets répartis entre le Brésil, le Mozambique, le Cap-Vert, le Tchad et la Guinée-Bissau. Ces projets ont pour objectif de répondre aux besoins vitaux des populations, en millieu urbain et rural, en leur donnant accès aux services de base (eau, éducation, formation professionnelle, accès à l'emploi, etc.) à travers une approche intégrée, impliquant tous les acteurs communautaires, associatifs, privés et publics concernés.

LOCALISATION 

Les populations des zones agricoles et périurbaines, du pays dans son ensemble et de la Province de Sofala (1,7 millions d'habitants) en particulier, présentent des problèmes de faible niveau d'instruction et de socialisation, de négation de droits des enfants et des citoyens, de violence domestique, de maladies endémiques, de VIH/Sida avec un taux s'élevant à 28,5% (16% en moyenne dans le pays). L'absence d'opportunité de formation, de travail et de revenus sur les lieux d'origine des familles contribue à une migration des populations vulnérables vers les centres urbains.

CONTEXTE

ESSOR est présent au Mozambique depuis 1997, et plus particulièrement à Beira depuis 2002 où des activités de formation et insertion professionnelle ont été mises en place. Le présent projet prévoit ainsi de mieux préparer les jeunes, de favoriser leur insertion sociale et économique en leur permettant d'acquérir de nouvelles compétences et connaissances à travers la formation professionnelle. 
Ce présent projet bénéficiera à 150 jeunes adultes, et plus largement à leurs familles et aux habitants de la province de Sofala. 

PROJET 2015

Résultat 1 :

  1. Constitution de groupes de travail sectoriels entre acteurs publics et privés de la formation professionnelle et les entreprises
  2. Etablissement de partenariat avec des centres de formation professionnelle
  3. Formation professionnelle de 150 jeunes

Résultat 2 :

  1. Accompagnement vers l'emploi 
  2. Appui à l'auto-emploi
  3. Mesures d'impact

OBJECTIFS 

Objectifs spécifiques :
  • Promouvoir le développement local et l'amélioration des conditions de vie des habitants des quartiers pauvres de Beira et Dondo par l'accès à l'offre de formation et d'insertion professionnelle.
Objectifs généraux : 
  • Contribuer à l'amélioration de l'offre de formation professionnelle au Mozambique.
  • Améliorer l'insertion professionnelle des jeunes hommes et femmes à Beira et Dondo.

Résultat 1 : 150 jeunes réalisent une formation professionnelle adaptée aux besoins du marché de l'emploi.

Résultat 2 : 150 jeunes sont appuyés dans leurs démarches d'insertion professionnelle.

PARTENAIRES 

  • AMPARO sera responsable de la coordination des OCB de Beira et Dondo en charge de la mobilisation communautaire et identification/sélection des bénéficiaires. Elle dispose déjà d'une bonne expérience dans la gestion de ce type d'interventions dans les quartiers où le projet sera exécuté.
  • Les associations de quartier (OCB) participent à la définition, à la mise en oeuvre et à l'évaluation d'activités, à la présélection des animateurs et Agents d'Orientation Professionnelle (AOP) communautaires, et à la mobilisation des habitants.
  • Les entreprises accueillent les bénéficiaires en stage ou en emploi et participent aux groupes sectoriels, qui permettent la révision des curriculums de formation et l'implantation de modes formation innovants.
  • Les centres de formation professionnelle. Il en existe 4 (2 de l'INEFP et 2 privés) dans les zones d'intervention du projet. Il est essentiel pour le projet d'établir des partenariats avec eux car ESSOR ne souhaite pas et n'a pas les compétences et équipements pour réaliser des formations professionnelles de qualité. Les CFP assurent la formation professionnelle des bénéficiaires, délivrent les diplômes et participent aux groupes sectoriels dans le but d'améliorer l'offre et les modes de formation professionnelle existants.
  • Les pouvoirs publics participent à la dynamique du projet. Il s'agit de l'INEFP (Institut National de la Formation Professionnelle et de l'Emploi).

 

La Fondation Cassiopée est reconnue d’utilité publique par décret du 24 février 2011.